Votre assureur auto vous a quitté, et plus personne ne veut de vous ?

Auto / Moto

Votre assureur auto vous a quitté, et plus personne ne veut de vous ?

recevez votre devis

Comme vous n’êtes pas du genre à vous apitoyer sur votre sort, vous avez pris les choses en main.

Un de perdu, dix de retrouvés…

Mais voilà...en fait...non. Après des jours passés au téléphone, ils ont tous la même réponse... c’est “NON”. Un “non” catégorique. Aucun assureur ne souhaite vous couvrir.

Vous trouvez ça injuste, mais c'est son droit !

Déjà sachez que l’assureur, celui qui vous a résilié est parfaitement dans son droit. Chaque année à date anniversaire du contrat, du moment qu’il vous ai prévenu 2 mois avant , il peut mettre fin au contrat. Comme mentionné plus haut, des retards de paiement en nombre ou des sinistres multiples font de vous un mauvais client...et personne n’aime les mauvais clients.

Sachez même que si vous avez perdu votre permis de conduire, conduit en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants...il a parfaitement le droit de procéder à la résiliation immédiate.

Vous êtes au désespoir. Qu’allez vous devenir ?


Pas de panique...on a des solutions pour vous.

Plus un geste, vous êtes fiché !

A partir du moment où votre assureur a mis fin au contrat, sachez que vous êtes fiché à l’Agira (Association pour la Gestion des Informations sur le Risque Automobile). Du coup, vous l’avez compris, n’importe quel assureur à accès à cette information et à toute l’historique qui en découle. Ce document quoiqu’il en soit, c’est l’ADN de votre passé et présent d’automobiliste. Vous ne pouvez vous en défaire, et vous avez même l’obligation de le présenter à l’assureur chez qui vous souhaitez contracter.

Mais diantre, que faire si personne ne veut de moi ?

Tout d’abord, mettez vous en tête de commencer à faire travailler ceux dont le boulot est de comparer et que l’on appelle logiquement “les comparateurs”. Ils ont accès à toutes les offres des assureurs et vous permettront de gagner du temps en vous dirigeant directement vers ceux qui seraient susceptibles d’accepter de vous assurer.

D’autre part, certains assureurs ont décidé de se spécialiser dans cette niche de moins en moins nichée et se sont spécialisés dans ce que l’on nomme les “segments de risques aggravés”. Tapez sur Google, vous verrez, ils sont de plus en plus nombreux.

La rançon de ce service est qu’il y a de fortes chances que vous payiez plus cher vos primes.

En dernier recours...

Enfin, si malgré les comparateurs, malgré les assureurs spécialisés, on vous ferme toujours la porte au nez, adressez vous au Bureau Central des Tarifications (BCT). Ils ont le pouvoir de contraindre un assureur à couvrir un conducteur. En dehors de cette obligation, vous serez, sachez le, à la merci de l’assureur au niveau des garanties et des tarifs.


C’est vraiment la dernière des solutions que nous vous conseillons, mais comme il n’est pas question de rouler sans assurance, c’est la seule viable, en tous les cas, tant que vous n’aurez pas été accepté peut-être un peu plus tard par un “assureur” traditionnel.

Vous pensez payer trop cher votre assurance auto ?

Comparez dès maintenant grâce à calculateur et économisez jusqu'à 35%
recevez votre devis

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être au courant des dernières actualités
ici et #null_part_ailleur