Voici la liste de tous les droits et allocations dont vous bénéficiez si vous êtes né entre 1945 et 1965

Vos droits

Voici la liste de tous les droits et allocations dont vous bénéficiez si vous êtes né entre 1945 et 1965

recevez votre devis

Vous êtes né en 1967 (ou avant)

  • La durée d’indemnisation de votre chômage (si vous y êtes), vient de passer à 2 ans ½ (au lieu de 2). Il faut que vous ayez travaillée au moins 782 jours au cours des 36 derniers mois.
  • La durée passe à 3 ans si vous avez suivi une formation durant la période pendant laquelle vous êtes indemnisé

Vous êtes né en 1965 (ou avant)

  • Trois ans d’indemnités de chômage si vous avez 55ans à la date de rupture de votre contrat de travail.
  • C’est aussi à cet âge que vous recevrez votre première EIG (Estimation Indicative Globale). Cette estimation détermine le montant prévisible de votre pension selon votre âge de départ. Pour en savoir plus vous pouvez vous créer un compte sur https://franceconnect.gouv.fr.
  • Si vous êtes veuf(ve) et né(e) en 1965 ou avant, vous pouvez réclamer la réversion de la retraite de votre époux défunt (celle qu’il percevait s’il était à la retraite, ou celle qu’il aurait perçue s’il était encore en activité): jusqu’à 54% de sa pension de base s’il était salarié, indépendant ou agriculteur (à condition d’avoir moins de 20550,40€ de ressources par an en 2018 pour une personne seule);
  • Vous bénéficiez de la Carte Réduc-Seniors, qui vous donne droit à des réductions pour vos loisirs et vacances... et dans certaines enseignes de commerces. www.reduc-seniors.com
  • Carte Senior+ de la SNCF, à partir de 60ans: 25% de réduction sur vos voyages en France en seconde classe (- 50% en période de faible affluence).
  • Tarif senior sur les vols Air France pour les plus de 65 ans : tarifs préférentiels selon les destinations. www.airfrance.fr
  • - Chèques-vacances senior de l’Agence nationale pour les chèques-vacances (Ancv) pour les personnes à la retraite ou sans activité professionnelle. L’agence accorde aussi une aide financière aux personnes non imposables. www.ancv.com

Vous êtes né en 1960 (ou avant)

  • Salarié, vous pouvez peut-être partir à la retraite si vous avez commencé à travailler avant 20 ans, en ayant cinq trimestres à la fin de l’année civile de vos 20 ans (quatre si vous êtes né en octobre, novembre ou décembre), avec un total donné de trimestres cotisés. Exemple: Né en juin 1958, vous devez avoir cinq trimestres validés avant le 31 décembre 1978 et 167 trimestres cotisés. Plus de détails sur www.lassuranceretraite.fr
  • Passer en retraite progressive: avec 150 trimestres, vous pouvez demander un temps partiel (de 40 à 80% d’un temps plein) et cumuler votre salaire avec une fraction de retraite.
  • Vous pouvez être exonéré de taxe d’habitation et de redevance télé si. Votre revenu fiscal (RFR) ne doit pas dépasser 10815€ pour une part de quotient familial, + 2 88€ par demi-part en plus; vous remplissez une "condition de cohabitation"; et que vous ne payez pas l’ISF.
  • Vous pouvez bénéficier d’aides auprès de l’Assurance maladie, pour l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS) qui peut s’élever à 550€ par an. Elle est accordée sous conditions de ressources, évaluées selon un dispositif complexe. L’assurance maladie vous propose d’effectuer une simulation sur son site internet : www.ameli.fr
  • Vos caisses de retraite peut également estimer selon vos ressources, le droit à une allocation pour financer vos frais d’aides à domicile.

Vous êtes né en 1958 (ou avant)

  • Votre droit de partir à la retraite devient effectif. Vous pouvez donc faire valoir vos droits à la retraite (mais vous n’y êtes pas obligé), quel que soit le régime auquel vous appartenez. Avant toute décision, consultez votre EIG. Si vous décidez de partir, déposez votre demande au moins six mois avant la date souhaitée.
  • Si vous êtes en situation de handicap, d’invalidité ou inapte au travail, vous avez droit à vos retraites à taux plein (même s’il vous manque des trimestres) et vouq pouvez également prétendre à l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), autrement attribuée à partir de 65 ans. Accordée sous conditions de ressources, elle permet de garantir un revenu minimum mensuel de 833,20€ si vous vivez seul, 1293,54€ pour un couple.

Vous êtes né en 1955 (ou avant)

  • Un abattement spécial est appliqué sur votre revenu imposable. Si vous êtes invalide ou aviez 65 ans ou plus au 31 décembre de l’année d’imposition, l’abattement est de:
  • - 2376€ si votre revenu ne dépasse pas 14900€ après la déduction forfaitaire de 10%;
  • - 1188€ de 14900 à 24000€. L’abattement est doublé pour les couples imposés en commun si chacun remplit la condition d’âge ou d’invalidité.
  • Vous pouvez demander l’Aspa, si vos ressources ne dépassent pas 9998,40€ par an pour une personne seule (15522,54€ pour un couple marié, en concubinage ou pacsé); L’Aspa se récupère en partie au décès de la personne qui la perçoit sur la part de succession nette du défunt qui dépasse 39 000€. Les sommes versées sont remboursées dans la limite de 6 571,01€ par année de versement pour une personne seule et de 8667,76 pour un couple
  • Vous pouvez vous faire vacciner gratuitement contre la grippe avec un bon de prise en charge à 100% de votre caisse. Consultez votre médecin.
  • Si vous êtes Locataire, vous êtes protégé. Votre propriétaire ne peut mettre fin au bail que s’il vous propose un autre logement, à proximité de votre adresse actuelle, en bon état et correspondant à vos besoins. Deux conditions: vous avez plus de 65 ans à la fin du bail; vos ressources annuelles ne dépassent pas 23354€ pour une personne seule en Ile-de-France, 20304€ dans les autres régions, en 2018; Sii vous avez signé le bail à deux, il suffit qu’un seul remplisse ces conditions;

Vous êtes né en 1953 (ou avant)

  • Vous pouvez être mis à la retraite mais avec votre accord :
  • si vous répondez favorablement, vous êtes mis à la retraite avec des indemnités à taux plein automatique. Si vous refusez, l’employeur peut, chaque année, renouveler la procédure.
  • Lorsque vous aurez 70 ans, vous pourrez être mis à la retraite d’office, même sans votre accord.

Vous êtes né en 1950 (ou avant)

  • Votre employeur peut vous mettre à la retraite d’office.
  • Vous êtes exonéré de la part patronale des cotisations de Sécurité sociale pour l’emploi de votre aide à domicile. Elle s’applique sur son salaire mensuel retenu dans la limite de 65fois le smic horaire (soit 642,20€ en 2018, le smic horaire étant de 9,88€). Vous pouvez utiliserle simulateur du site www.cesu-urssaf.fr). Vous n’avez aucune démarche particulière à faire. Cette exonération est appliquée automatiquement.

Vous êtes né en 1945 (ou avant)

  • Vous pouvez être exonéré de taxe foncière.
  • Vous n’êtes pas redevable de la contribution à l’audiovisuel public (redevance télé) si vous en étiez exonéré avant 2005.

Selon Jean-Stéphane Dhersin, épidémiologiste, la perte des anticorps serait liée à l'intensité des symptômes. Plus on tent vers l'asymptomatisme, plus les anticorps pourraient être perdus rapidement. A contrario, pour les formes sévères de maladies,  voir de cas de réanimation, les anticorps se perdraient moins rapidement. Une étude chinoise  de mars dernier montre que des macaques à qui ont a inoculé le virus une seconde fois n'auraient pas développé de symptômes, ni de charge virale. Voir à ce propos l'article de France Inter sur le sujet .

Vous payez trop cher votre assurance ?

Comparez dès maintenant grâce au calculateur et économisez jusqu'à 32%COMPAREZ !

recevez votre devis

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être au courant des dernières actualités
ici et #null_part_ailleur