Le succès des séries médicales. Parce qu'on adore quand les malades c'est pas nous !

Humour

Le succès des séries médicales. Parce qu'on adore quand les malades c'est pas nous !

recevez votre devis

URGENCES – La référence ultime

C’est en 1994 que la série “Urgences” révolutionne le genre en nous faisant suivre le quotidien d’une équipes d’urgentistes de Chicago, dont le sublissime Docteur Doug Ross, Georges Clooney à la ville qui a depuis lâché le stéthoscope pour le cinéma. On est bien loin de “General Hospital” 63 saisons et “La clinique de la forêt Noire” ( série allemande de 70 épisodes de 45 minutes). Récompensées par 133 prix, la série aux 15 saisons a donné le « La », imposant la série médicale comme un genre à part entière. Chicago Med, The Good Doctor, The Resident, Dr. House, New Amsterdam, Grey’s Anatomy, Nip Tuck ou encore Scrubs. La liste est longue et évidemment non-exhaustive.

Et la France n’est pas en reste avec…

Et la France n’est pas en reste avec “L’Hôpital”, “Hippocrate” de l’excellent Thomas Lilti et le déjanté “H”. Petite dernière, “H24” tous les lundis sur TF1 qui raconte le quotidien de Gabrielle, Florence, Sofia et Tiphaine, quatre infirmières totalement dévouées.

Bref, ce genre fait recette sans sembler lasser le public et pourtant… La peur du sang est selon l’OMS la 3ème phobie la plus courante. Une personne sur trois hospitalisée dit avoir peur pendant leur séjour.

Pire, en 2017, une étude démontre que 78% des français craignent leur médecin et évite de consulter par peur (Enquête BVA pour le site Zava). Un pourcentage qui grimpe à 83% chez les femmes et 87% chez les 18-34 ans.

Si les séries médicales marchent c’est parce qu’elles nous permettent d’exorciser notre peur de la mort. En effet, en rendant accessible un univers inconnu du profane que nous sommes tous au seuil de l’hôpital, ces séries nous réconfortent et nous rassurent.

Autres points forts, elles racontent notre société et racontent tous les sujets qui traversent l’actualité. Fin de vie, violences conjugales, terrorisme, homosexualité, maltraitance, toxicomanie, tuerie de masse, religions, alcoolisme, identité de genre etc.

Pour finir, ces séries humanisent des médecins. Super-héros du quotidien, le médecin jouit d’une image de “sachant”. Placé sur une sorte de piédestal, il était inaccessible, intouchable. Grâce aux séries, l’homme sous la blouse est décortiqué, décrypté, mis à nu pour le plus grand plaisir des spectateurs. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter…

Notre palmarès

La plus iconique :Urgences
La plus sexy :Nip Tuck
La plus mélo :Grey’s Anatomy
La plus trash :Nurse Jackie
La plus champêtre :Docteur Quinn, femme médecin
La plus drôle :H

recevez votre devis

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être au courant des dernières actualités
ici et #null_part_ailleur