La recherche d'économies est-il toujours un choix judicieux?

Santé & Bien-être

La recherche d'économies est-il toujours un choix judicieux?

Assurances - La recherche d'économies est-il toujours un choix judicieux ?

Le monde des assurances (et en particulier celui des complémentaires santé) est un univers de plus en plus concurrentiel. Courtiers, conseillers, mutuelles, start-ups, publicités à outrance : les promesses d'économies drastiques sur les cotisations ne manquent pas.

Vérifions ensemble ce qui se cache derrière ces économies et si celles-ci sont toujours judicieuses, à travers plusieurs cas pratiques. 💸

OUI, LES ÉCONOMIES PEUVENT PARFOIS ÊTRE UN ELDORADO...

Cas pratique n°1 - Retirer les garanties superflues : 

Nicole, 73 ans, a fait l'erreur - comme de trop nombreux retraités - d'avoir conservé sa mutuelle d'entreprise. 😞

Après tout, pendant 30 ans de loyaux services au sein de la société dans laquelle elle travaillait, sa complémentaire santé ne lui a quasiment rien coûté (celle-ci ayant été prise en charge par l'employeur). Mais voilà que depuis son passage à la retraite, l'employeur ne la prenant plus à charge, ses cotisations n'ont cessé d'augmenter chaque année à un rythme infernal...

Pourtant, ses garanties, quant à elles, sont restées les mêmes. Et comme Nicole, de très nombreux retraités continuent ainsi de cotiser pour une mutuelle qui couvre les séjours en maternité, les primes de naissance, les accidents du travail, les indemnités journalières hospitalières, etc. Dérisoire, car celle-ci a 73 ans et n'en a évidemment plus besoin.

Yonivers est entré en contact avec Nicole, et nous lui avons trouvé une formule lui permettant de conserver à la virgule près les mêmes garanties qu'auparavant, tout en retirant les garanties devenues superflues. ☂️

Notre chère retraitée a ainsi économisé 276 € de cotisations inutiles par an. Pour le plus grand plaisir de Nicole !

Cas pratique n°2: Anticiper ses besoins:

Il est arrivé un jour que nous ayons reçu l'appel en furie de Manuel, 66 ans et adhérent à l'une de nos formules depuis 6 mois seulement. "Je sors de chez l'opticien, comment se fait-il que j'ai un reste à charge de 130 € sur mes lunettes ? Je souhaite résilier mon contrat chez vous".

Flashback avant de signer avec nous, Manuel payait par annuité plus de 1800€ de complémentaire santé car il avait pris une option "renfort" au sein de sa mutuelle. Lui permettant ainsi de n'avoir aucun reste à charge pour le renouvellement de ses lunettes à verres progressifs.

Notre conseiller lui a trouvé une formule quasiment similaire, lui permettant d'économiser 600 € par an, mais avec pour seul et unique inconvénient d'avoir une centaine d'euros de reste à charge lorsqu'il devra refaire ses lunettes. 👓

Alors, lorsque son conseiller attitré chez Yonivers lui a finalement rappelé l'économie réalisée chaque année par rapport à son ancien contrat, celui-ci est revenu à la raison. Les 130 € de reste à charge sur ses lunettes (qu'il change tous les trois ans) lui sont devenus dérisoires par rapport à l'économie réalisée.

Manuel est revenu sur sa décision et nous a finalement remercié ! 🤝

Cas pratique n°3 - Les promesses n'engagent que ceux qui y croient :

UN ELDORADO ? FINALEMENT, PAS TOUJOURS...

Annick, retraitée, est tombée sur une publicité lui promettant des économies faramineuses pour sa complémentaire santé (240 € par an). Elle a donc laissé ses coordonnées. Après tout, au vu de sa faible retraite, "ce ne serait pas du luxe" s'est-elle exclamée. 😲

Annick a été contactée le lendemain par un courtier peu scrupuleux. Celui-ci lui a promis monts et merveilles, une "prise en charge à 100 % pour tout". Après tout, c'est ce qui était écrit sur le devis qu'il lui a envoyé. 100 % à l'hôpital, 100 % pour les yeux, pour les dents, pour les oreilles. La voilà rassurée. "100 % pour tout, le tout en passant de 101 à 82 € par mois, elle s'est naturellement laissé tenter.

Or, ce que ne lui a pas précisé son courtier, c'est que 100 %, c'est le niveau le plus faible. 100 %, c'est la base de remboursement de la sécurité sociale, ce qui ne signifie aucune prise en charge des éventuels dépassements d'honoraires.

Elle a économisé 240 € par an, mais a désormais dû payer près du double en dépassements d'honoraires lors de l'année civile en question. Mauvais calcul ! 👎

Cas pratique n°4 - Le phénomène des "mutuelles fantômes":

Chaque année, des milliers de retraités sont démarchés et signent auprès de complémentaires santé leur permettant d'économiser de 100 à 500€ par an. Des mutuelles qui, sur le papier, semblent pourtant des plus sérieuses. Or s'il existe plus de 400 complémentaires santé différentes en France aujourd'hui, il y a "à boire et à manger" comme le dit l'adage. 📜

Hubert a ainsi souscrit à l'une d'elles, fier d'avoir quitté sa mutuelle pourtant d'excellente réputation. Hélas, vint le moment fatidique où celui-ci avait besoin d'un remboursement. Surpris que le remboursement n'ait pas été automatisé (par télétransmission), il a envoyé la demande de remboursement par mail puis par courrier à sa mutuelle, qui n'a jamais daigné répondre.

Des mutuelles dites "fantômes" car difficilement joignables, où le service laisse à désirer... sauf lorsqu'il s'agit de prélever les cotisations. Si notre cher Hubert avait jeté un coup d'œil aux avis laissés par d'autres victimes de ces offres sur Google avant de s'engager, il aurait pu s'apercevoir qu'elle était très mal réputée. Grâce à notre conseil, c'est un réflexe qu'il aura désormais avant de se réassurer ! 🙏

MAIS ALORS, COMMENT SAVOIR ?

Vous avez reçu un devis, une offre 🤨 ? Prenez le temps de la comparaison, de peser le pour et le contre. Renseignez-vous sur la mutuelle en question et sa réputation sur internet (les avis laissés par leurs clients notamment). Mieux encore, faites appel à des experts santé qualifiés, qui sauront vous aider à analyser. Qui seront à l'écoute de votre budget et surtout de vos besoins. Quelle offre est aujourd'hui la plus cohérente, sans lésiner ni sur les garanties ni sur le service qu'offrira la mutuelle en question.

Chez Yonivers, nous avons fait de ce sujet notre engagement et notre mission première: nos conseillers sont à votre disposition chaque jour pour vous permettre d'obtenir une formule avec le meilleur service, les meilleures garanties et les meilleurs tarifs auprès des compagnies d'assurances les plus sérieuses de France. 😎

Contactez-nous au 01.86.26.64.15 ou encore par mail à contact@yonivers.com.


Inscrivez-vous à notre newsletter pour être au courant des dernières actualités
ici et #null_part_ailleur

Continuer votre lecture

 Payer une mutuelle santé uniquement pour ce que je consomme, c'est possible?
Santé & Bien-être

Payer une mutuelle santé uniquement pour ce que je consomme, c'est possible?

Dans une société en perpétuelle évolution, l'univers des complémentaires santé ne déroge pas à la règle et se métamorphose lui aussi chaque jour.

La fidélité n'est pas toujours récompensée !
Santé & Bien-être

La fidélité n'est pas toujours récompensée !

S'il est vrai que certaines mutuelles offrent des bonus fidélité après 12 ou 24 mois de fidélité, un constat reste quant à lui cependant alarmant : les adhérents de longue date paient pour les nouveaux. Enquête sur une pratique peu scrupuleuse observée par de nombreux assureurs.

Ils ont sollicité Yonivers, ils témoignent
Actus Assurance

Ils ont sollicité Yonivers, ils témoignent

Comment Yonivers vous garantit la meilleure expérience client ? En traitant chaque demande en un temps record et en comprenant que notre métier existe grace aux assurés et non l'inverse

Changer de mutuelle santé : Pourquoi ? Quand ? Comment ? PARTIE II
Santé & Bien-être

Changer de mutuelle santé : Pourquoi ? Quand ? Comment ? PARTIE II

Changer de mutuelle, changer d'assurance. Tout cela n'a jamais été aussi simple qu'aujourd'hui. Pourquoi ? Quand ? Comment ? On vous dit tout ! On y va...

Changer de mutuelle santé: Pourquoi ? Quand ? Comment ? PARTIE I
Santé & Bien-être

Changer de mutuelle santé: Pourquoi ? Quand ? Comment ? PARTIE I

Changer de mutuelle, changer d'assurance. Tout cela n'a jamais été aussi simple qu'aujourd'hui. Pourquoi ? Quand ? Comment ? On vous dit tout ! On y va...

Droits du travail - Pourquoi souscrire à la protection juridique Yonivers ?
Protection Juridique

Droits du travail - Pourquoi souscrire à la protection juridique Yonivers ?

"En France, plus d'un licenciement sur cinq se termine par un contentieux."

Voir Plus
Voir Plus

Vous désirez en savoir plus?

l'un de nos agents vous contactera

Merci, votre demande a bien été reçue :)
Notre service commercial vous recontactera dans les plus brefs délais !
Oops! Something went wrong while submitting the form.