"Je fume moins de 5 cigarettes par jour, comme ça je préserve ma santé ". Faux !

Santé & Bien-être

"Je fume moins de 5 cigarettes par jour, comme ça je préserve ma santé ". Faux !

recevez votre devis

Fumer peu tue...

En fait, que l’on soit clair, ce n’est pas tant le nombre de cigarettes que vous fumez par jour qui est déterminant, mais le nombre d’années depuis que vous les fumez !

Il s’agit là d’un facteur crucial. Aussi étonnant que cela puisse paraître, si vous fumez peu, mais que vous le faites depuis plusieurs années, cela peut s’avérer beaucoup plus nocif que fumer beaucoup mais pendant une plus courte période.

Ex = une cigarette tous les jours pendant 25 ans (environ 9100 cigarettes) est plus dangereux qu’un paquet par jour pendant 1 an 1/2 (près de 11 000 cigarettes) Tweet

Le système cardiovasculaire est en effet sensible aux toxiques du tabac comme le monoxyde de carbone, qui diminue la capacité d’apport d’oxygène aux organes et aux radicaux libres. Les risques de spasmes artériels, d’apparition de plaques d’athérosclérose dans les artères sont réels.

Alors oui, le risque de faire un infarctus du myocarde ou un AVC est deux fois plus faible lorsqu’on est à une seule cigarette par jour en comparaison d’une consommation quotidienne de 20 cigarettes au quotidien, mais le risque est bien installé et bien réel.

Selon les études scientifiques, si vous vous considérez comme petit fumeur, c’est à dire moins de 5 cigarettes par jour, votre risque de faire un AVC ou un infarctus est malgré tout trois fois plus élevé que celui d’un non fumeur.

Et si vous êtes ce qu’on appelle un vrai fumeur (un paquet par jour), vous multipliez ce risque par 4.

Fumer peu tue...

Ce n’est une surprise pour personne, fumer affecte les poumons, et plus généralement les fonctions respiratoires.

Ainsi chaque année les petits fumeurs perdent 7 ml d’air (11 pour les gros fumeurs). Le risques : développer une broncho-pneumopathie : une pathologie causée par le rétrécissement progressif des voies aériennes.

Quand vous fumez, les cellules de votre nez, de votre gorge, de vous poumons sont attaquées par des substances toxiques. Ces phénomènes vont favoriser l’apparition de cancers, notamment celui du poumon .

Risque pour un gros fumeur / moyenne ? : x 10 à 15

Pour un petit fumeur : x 3

Le cancer est favorisé aussi et surtout par l’ancienneté au tabagisme et Les experts sont formels : les fumeurs qui diminuent leur consommation ne protègent pas leur santé.

Et pour que l’on en finisse avec les idées reçues, sans aide, un fumeur qui réduit sa consommation va tirer plus de bouffées pour absorber autant de nicotine qu’avant. Il va donc inhaler autant de produits toxiques et s’exposer aux mêmes dangers". Il vaut mieux vraiment se diriger vers certains traitements qui sont remboursés à 65 % par la Sécurité sociale.

Vous payez trop cher votre assurance Santé ?

Comparez dès maintenant grâce à calculateur et économisez jusqu'à 25%

recevez votre devis

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être au courant des dernières actualités
ici et #null_part_ailleur